Marketing-mobile.ca
Marketing-mobile.ca

Archive pour la catégorie « iPad »

décembre 05

C’est dans le cadre des Prix Boomerang 2011 que l’agence Piranha, par l’entremise de sa filiale Mozzo, a lancé la version numérique d’Infopresse pour tablette. Présentement disponible sur iPad, la version mobile du magazine offre une interactivité et une flexibilité qui permettront à la société Infopresse d’être, une fois de plus, à l’avant-garde des tendances technologiques.

Avec son interface simple, accessible et un visuel à l’image de la marque, la nouvelle application saura assurément plaire aux nombreux lecteurs du magazine. Vidéos, banques de photographies, accès à des blogues, contenu exclusif et beaucoup plus viendront bonifier l’offre actuelle de la publication.

Ainsi, par une plateforme complètement gérée par Infopresse, il sera possible pour cette dernière de rendre la version mobile du magazine complètement interactive, et ce en quelques heures seulement. Pour les lecteurs, plus aucune raison de manquer une édition d’Infopresse. Toutes les publications seront maintenant accessibles en tout temps !

Disponible gratuitement sur le App Store sous le nom Magazine Infopresse, l’application verra aussi le jour en plateforme Androïd d’ici un mois. Plus besoin d’une bibliothèque pour conserver tous vos magazines, vous pourrez dorénavant tous les accumuler dans votre tablette !

http://www.agencepiranha.com/realisations/45/infopresse

mars 21

Voici le résultat en vidéo d’une opération que nous avons mené il y a quelques semaines pour Bell dans le cadre de l’exploitation de sa commandite à Montréal en Lumières.

mars 03

C’est un Steve Jobs amorphe et chaudement accueilli qui est venu présenter contre toute attente le nouveau iPad2 d’Apple. À l’aide de sa présentation Keynote, Steve Jobs a révélé à quelques Applephiles et journalistes technologiques chanceux les principaux changements de sa populaire tablette dont l’ajout d’une deuxième caméra pour Facetime, un nouveau processeur A5 plus rapide, et plus. Le iPad2 sera disponible en magasin dès le 11 mars prochain en deux couleurs.

Il s’agit en fait d’une évolution normale en réponse au marché de plus en plus concurrentiel de la tablette. Les concurrents tentent d’avoir leur part de marché de ce nouveau secteur dominé presqu’entièrement par Apple. La tablette était d’ailleurs le sujet de l’heure lors du Mobile World Congress tenu à Barcelone il y a quelques jours. Il faudra maintenant voir ce que les autres préparent : R&M avec son Playbook, Motorola avec son Xoom, Samsung avec son Galaxy tab 10.1, et autres.

Petit rappel

Le iPad première génération occupe actuellement plus de 90 % du marché des tablettes. En 2010, 15 millions d’exemplaires ont été vendus, ce qui constitue un des meilleurs lancements pour un appareil du genre.

Source : Apple.com

février 14

Selon un récent rapport de « Pew Research Center’s Internet » quelques 4% des adultes américains possèdent une tablette avec un très fort potentiel d’adhésion à l’iPad. Forrester faisait remarquer que le T-commerce devrait entraîner au moins la moitié de tout le commerce mobile! Si les chiffres le confirment par une adoption qui ne faiblit pas, il reste encore du chemin pour que la tablette devienne un usage de masse mais l’adoption des plateformes mobiles par les développeurs vont favoriser le développement de services sur les tablettes, Android, Rim, WP7, Nokia ont tous adhérer où vont le faire….Même si sa base de clientèle montre une préférence pour un dispositif ou une plate-forme il est du devoir de la marque d’englober toutes les plateformes et de se concentrer sur la meilleur expérience de l’utilisateur.

Une récente étude sur le commerce mobile US montre que plus de 80% sont drainé par iOS et seulement de 3,2% de Android, pas étonnant ce qui laisse de la marge pour les autres plateformes, d’ailleurs le rapport « Q1 Mobile Developer » d’IDC montre que les développeurs (74%) se disent «très intéressés» dans le développement de ces dispositifs. L’intérêt pour BlackBerry Playbook presque doublé, passant de 16% à 28%. iPad progresse de trois points à 87%, tandis que webOS Tablet intérêt est demeuré stable à 16%.

La distribution Pas de surprise, Alors que 82% des développeurs sont intéressés à distribuer leurs applications grâce à l’Android Market, 37% sont intéressés par l’Appstore Amazon, 13% pour Verizon VCAST, et 9% pour GetJar.

février 14

Cooliris et InMobi lance une nouvelle technologie intégrée et évolutive pour une prochaine génération de publicité immersive en 3D d’abord pour iOS et en particulier pour l’iPad. La nouvelle plateforme sera en avant-première au Mobile World Congress. la solution offre la possibilité aux annonceurs d’ajouter des effets 3D, y compris l’éclairage, l’ombrage, et le mouvement pour faire que leur publicité soient véritablement interactif et riche.

février 03

NEW YORK – Le magnat de la presse Rupert Murdoch a présenté mercredi à New York son dernier projet de journal, le quotidien numérique The Daily, spécifiquement conçu pour la tablette iPad d’Apple.

« L’iPad exige qu’on réinvente complètement notre métier », a dit M. Murdoch lors d’une conférence de présentation au musée Guggenheim à New York, en promettant de marier le meilleur de la presse avec les nouvelles possibilités de l’informatique: « journalisme de terrain compétitif, bonne coordination, un regard sceptique, combinés avec la technologie ».

Le quotidien, sans support papier, est réalisé par une équipe d’une centaine de personnes, recrutées dans des fleurons de la presse américaine: l’hebdomadaire The New Yorker, le mensuel Forbes, le tabloïd New York Post (de l’empire News Corporation de M. Murdoch)…

Gratuit pendant les deux premières semaines de son lancement, il coûtera ensuite 99 cents par semaine ou 40 dollars par an. « Il n’y a pas de papier, pas de rotatives, pas de camion (…) et nous faisons passer ces économies jusqu’au lecteur », a expliqué M. Murdoch pour justifier ce prix modique.

Selon lui le quotidien, pour lequel il a budgété 30 millions de dollars, coûte moins d’un demi-million de dollars à produire chaque semaine.

Le premier numéro public, lundi, faisait sa Une sur l’Egypte et « la chute d’un pharaon ». Le journal publiait aussi « la première interview » accordée par un ancien conseiller économique du président Barack Obama, Peter Orszag, depuis qu’il est devenu cadre de Citigroup, ainsi qu’un article sur l’actrice Natalie Portman et sa grossesse.
La rubrique sports, soignée, permet au mobinaute de suivre ses équipes préférées, fournit un graphique pour analyser un match de football, et beaucoup d’échos.

Le rédacteur en chef, Jesse Angelo, ancien patron du tabloïde New York Post, à qui l’on demandait s’il se positionnait dans la presse de qualité ou la presse populaire, a assuré qu’il visait « tout le monde », et qu’il ambitionnait de « faire penser et faire sourire ».

Pour M. Murdoch, qui s’était emballé pour l’iPad dès son lancement l’an dernier, ce journal d’un nouveau type est un pari par lequel il espère prouver que des médias de qualité peuvent imposer un modèle payant sur internet.
Tout le monde n’est pas convaincu.

Le « Daily » est la deuxième publication payante conçue spécifiquement pour l’iPad, après le mensuel The Project lancé
à l’automne par l’homme d’affaires britannique Richard Branson. Le groupe Virgin a refusé mercredi de donner des chiffres sur le succès de cette initiative.

« J’ai du mal à imaginer que (le Daily) puisse être autre chose qu’un très modeste succès, plutôt une expérience de laboratoire que quoi que ce soit d’autre », a estimé Dan Kennedy, professeur de journalisme à l’université Northeastern, à Boston (Massachusetts, nord-est).

« Peut-être que cela ranimera l’idée que l’iPad en particulier, et les tablettes en général, pourraient représenter un vraiment bon support pour publier ce qui s’appelait autrefois un journal », a-t-il précisé à l’AFP.

En l’absence du PDG d’Apple, Steve Jobs, un autre responsable du groupe californien, Eddy Cue, a estimé que le Daily bénéficierait de l’engouement déjà avéré des utilisateurs de l’iPad pour les applications d’informations. « Plus de 200 millions d’applications d’informations ont été téléchargées jusqu’à présent », a-t-il dit.

M. Cue a également indiqué qu’Apple, qui a déjà vendu plus de 15 millions d’iPad depuis avril, travaillait à un nouveau modèle d’abonnement pour les applications d’informations. Actuellement beaucoup de mobinautes rechignent à payer aussi cher pour télécharger un numéro de Vanity Fair sur l’iPad que pour acheter le magazine en kiosque.

Source: http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/the-daily-pour-prouver-les-promesses-de-l-ipad-en-faveur-de-la-presse_958241.html

janvier 28

Dans la série accessoire, il y a quelques jours on vous parlait d’un accessoire sur iphone pour mesurer son swing de golf… iHealth est lui porté sur la santé. iHealth permet de messurer sa pression artérielle directement sur iPhone / iPod / iPad. Son fonctionnement est plutot simple vous installer l’accessoire (99$ tout de même) sur votre bras et l’application prend votre pression et mesure vos battements automatiquement. Il est possible de stocker les résultats directement dans une base de donnée interne à l’application pour pouvoir les visualiser ensuite et même les partager avec son médecin .

décembre 21

Interview de Veronique Desroques Veronique, responsable des services Pôle télé Lagardère Active

Pouvez vous parler de Gulli ?

Gulli, c’est la télé qui remue toute la famille. Dans le trio de tête de la TNT depuis son lancement il y a 5 ans, Gulli, première chaîne gratuite pour la jeunesse et la famille, est devenue incontournable dans l’offre TNT dont elle est aussi la première chaîne indépendante, non adossée à une chaîne historique (Source Médiamétrie / Médiamat).

C’est depuis 2010 la marque jeunesse la plus connue des Français. Un positionnement original et un double engagement : divertir et ouvrir sur le monde, réunir toute la famille, faire partager divertissements et émotions, tout en étant éducatif et responsable. Dessins animés, jeux, séries, ciné, pour les enfants et aussi pour les plus grands, Gulli entend diffuser dans chaque maison une énergie communicative qui met tout le monde de bonne humeur. Gulli est éditée en partenariat avec France Télévisions (66 % Lagardère Active – 34 % France Télévisions)

Pourquoi mettre Gulli sur iPad, quelle est votre réflexion à ce sujet ?

Gulli iPad, s’inscrit dans notre stratégie de faire de Gulli, dans le prolongement de la chaîne, une véritable destination de divertissement pour toute la famille. L’application vient d’ailleurs de recevoir l’Award d’Or 2010 de la meilleure application pour tablette aux premiers Mobile Awards Stratégies, un bel encouragement et la preuve de la pertinence de nos applications et de la synergie des talents au sein de nos équipes. Ce lancement permet également de démontrer, une nouvelle fois la qualité de nos marques et de nos contenus sur tous supports. Par ailleurs, l’outil se prête particulièrement bien à la consommation vidéo et pour toute une partie du public visé, les enfants, c’est un terminal particulièrement intuitif, ludique et simple d’utilisation. Autant de qualités que les adultes, l’autre partie de notre public, apprécient aussi.

Une Version universelle est en préparation pour l’iPhone et parallèlement sa déclinaison sur Androïd (téléphones et tablettes)

Quels est le modèle économique visé sur ce marché en émergence ? Replay gratuit financé par la publicité (interstitiels, pré-roll, vignette annonceur dans le carrousel sur la home). En cours d’implémentation. VOD payante avec iTunes

Comment voyez-vous l’avenir de la TV sur les tablettes ? Une télévision enrichie qui permet plus d’interactivité grâce au clavier qu’une télé connectée par exemple.

Et pour quand Yoopa sur iPad?

Sources: servicesmobiles.fr

novembre 08

octobre 15

Attendre sagement votre taxi sous la pluie? Au 21ème siècle, c’est dépassé! La génération Apple a pris les devants. Une voiture autonome pilotée par un système GPS intégré à votre iPad (pour ceux et celles qui en ont un) qui vous localise, vient vous chercher et vous amène à bon port toute seule comme une grande. Cela paraît tout droit sorti d’un film futuriste et pourtant c’est bien vrai! Ci-dessous la démonstration en vidéo:

Il s’agit là d’une technologie développée par AutonNOMOS dans le cadre du DARPA Urban Challenge organisé en Novembre 2007 et où les participants étaient tenus de construire un véhicule autonome capable de conduire dans un trafic dense et d’exécuter des manoeuvres complexes telles que doubler, se garer (une tâche difficile je sais de quoi je parle) et gérer les intersections et priorités.

“Made in Germany” est donc une voiture du futur qui intègre un GPS, des caméras, des lasers, des radars, bref tout… sauf un chauffeur!  Tout le monde s’est passé le mot apparemment puisque cette semaine les Google Cars ont elles aussi fait pas mal de bruit. Il s’agit du même principe (les Google Cars ont aussi été élaborées dans le cadre du DARPA Urban Challenge).

Un peu effrayant tout de même non? Alors oui certes 7% des automobilistes consultent Facebook en conduisant, pendant que d’autres téléphonent, mangent, se maquillent, etc. mais le fait d’avoir une personne en chair et en os derrière le volant, bizarrement moi ça me rassure! Ou alors je dirai à développer peut-être comme fonctionnalité couplée à un système de détection du taux d’alcoolémie du chauffeur : en gros si vous avez trop bu, Google vous ramène, pratique!

Source: Vansken