Marketing-mobile.ca
Marketing-mobile.ca

Archive pour la catégorie « Fidéliser »

octobre 30

Voici un article très intéressant diffusé sur le site Internet www.veilletourisme.ca.

La technologie mobile (aussi appelée téléphonie cellulaire) est responsable de la prochaine grande vague d’applications liées aux voyages; son influence sera énorme pour l’industrie touristique. Tant pour les destinations, les fournisseurs touristiques, les intermédiaires que pour les entreprises technologiques, la technologie mobile aura des répercussions majeures sur la façon de vendre le voyage et de le commercialiser, et ce, pour chacun des segments touristiques. Lorsqu’on parle de m-marketing en tourisme, de quoi s’agit-il au juste? Êtes-vous prêts à embrasser cette nouvelle révolution?

Un marché mondial

Selon le dernier bilan de l’Union internationale des télécoms, à la fin de 2007, on recensait plus de 3,3 milliards d’individus possédant un téléphone cellulaire dans le monde, soit 49% de l’humanité. Il s’agit d’un incroyable levier vers le commerce de masse alors que l’on augmentera progressivement la capacité des téléphones mobiles à transmettre des données numériques. Bienvenue à l’ère du m-marketing ou du m-commerce.

Les percées technologiques qui concernent la téléphonie mobile ont rapidement une incidence importante sur les comportements de consommation en raison des forts taux d’adoption: plus de 80% dans la plupart des pays industrialisés. Avec un tel taux de pénétration, la téléphonie cellulaire est devenue un outil de communication et de marketing incontournable.

Les téléphones intelligents (smartphones) qui permettent de se connecter à Internet suscitent un engouement énorme auprès des consommateurs. Déjà, 500 millions de personnes dans le monde utilisent Internet comme service mobile et l’on s’attend à ce que ce nombre triple d’ici 2013. Bien sûr, les voyageurs y trouvent leur compte en accédant à un éventail d’informations touristiques. L’effet se fait sentir encore plus auprès des consommateurs «engagés» qui ont l’occasion de consulter en tout temps les informations produites par les autres touristes et qui hésitent de moins en moins à proposer leur avis.

L’industrie touristique se situe aux premières loges pour bénéficier de cette révolution de l’Internet mobile et des téléphones intelligents. Le lancement du iPhone d’Apple a certes ouvert la voie en démontrant qu’il est possible de consulter en ligne un contenu riche et diversifié à l’aide d’appareils portatifs. D’autres facteurs déterminants tels que l’arrivée de la technologie mobile 3G – qui permet la navigation haute vitesse – et des applications de type GPS donneront des ailes au développement de ce secteur.

Atomes crochus

Le mariage entre la téléphonie mobile et le marketing touristique semble hautement réalisable. Un sondage d’Ipsos, réalisé en 2008 auprès des Français, confirme que le tourisme est le secteur numéro 1 pour lequel les utilisateurs de téléphones mobiles souhaiteraient se voir offrir des marques de produits. En effet, 62% des répondants se disaient favorables à cette idée. Voici d’autres statistiques démontrant l’occasion pour l’industrie touristique de se préparer à ce nouveau canal de communication, entre autres, avec la clientèle française:

  • 41% des utilisateurs français de 15-50 ans connaissent au moins un service mobile lié au tourisme;
  • parmi eux, 51% se disent intéressés par un service lié au tourisme pour: réserver un séjour (24%); recevoir des alertes – offres spéciales provenant d’un restaurant local ou d’autres activités durant un voyage (34%); consulter des informations sur une destination, un lieu, un évènement (36%);
  • parmi les intéressés, 20% ont utilisé au moins une fois un service lié au tourisme, le plus souvent pour consulter des informations sur une destination, un lieu ou un événement; l’intérêt grandira très rapidement à mesure que l’offre s’enrichira.
  • Parmi les 87 millions d’Américains qui utilisaient les services d’Internet mobile dans le dernier trimestre 2007, 8 millions ont consulté des guides touristiques ou des cartes. En outre, plus de 30% des voyageurs américains voudraient recevoir sur leur téléphone des offres spéciales à propos de restaurants ou d’activités à proximité pendant leur voyage, selon un sondage PhoCusWright.

Du côté des voyageurs d’affaires, l’usage de téléphones intelligents fait partie du quotidien. Ils sont déjà très nombreux à adhérer aux fonctionnalités mobiles. Selon une étude mondiale réalisée en 2008 par Amadeus, plus de 69% s’en servent pour accéder à Internet (graphique 1). Dans 93% des cas, l’appareil mobile est fourni par l’entreprise.

On s’attend à ce que l’éventail des applications pour le marché corporatif s’étende tous azimuts:

  • réservation et modification des vols et des hôtels;
  • établissement des notes relatives aux frais pendant les déplacements;
  • ajout d’options pour améliorer la productivité: enregistrement des vols, «clés virtuelles» de chambres d’hôtel, cartes d’embarquement électroniques acheminées directement, etc.;
  • support aux gestionnaires des voyages d’entreprises pour promouvoir le respect de la politique de voyage au cours des déplacements (ex.: accès instantané aux listes de fournisseurs agréés).

Applications variées

Le nombre d’applications pour appareils mobiles se multiplie alors que le m-marketing est maintenant à la portée de tous. Par exemple, Lufthansa, Continental et Air Canada testent actuellement un système de code-barres pour téléphones mobiles en guise de cartes d’embarquement. Travelodge offre la réservation de ses chambres grâce à cette technologie (voir image).  Agences en ligne (ex.: Travelocity) et métamoteurs de recherche (ex.: Kayak) proposent aussi un service mobile de réservation. De son côté, le portail de destination de Las Vegas a conçu un service de concierge mobile permettant notamment la vente de billets de spectacles. Les produits culturels figurent d’ailleurs en tête de liste parmi les produits les plus souvent achetés à partir d’un téléphone cellulaire.

Voici quelques exemples d’applications concrètes qui se multiplieront au cours des prochaines années:

  • offre d’un tarif spécial ou d’une option de forfait au moment de la réservation;
  • promotion des services de l’aéroport, ceux offerts en route vers la porte d’embarquement;
  • envoi d’une carte routière de la destination accompagnée d’une sélection de restaurants, d’attractions, de divertissements, etc.;
  • offre de billets divers à destination;
  • information relative aux vols de correspondance (la porte et l’heure d’embarquement);
  • d’autres options de réservation suivies d’une carte d’embarquement «mobile» dans le cas d’un vol annulé ou retardé;
  • service d’information instantané pour un bagage perdu et proposition d’options de récupération;
  • sondage de satisfaction, cueillette de commentaires en temps réel.

À considérer avant de débuter

Si vous décidez d’offrir un contenu adapté pour la téléphonie cellulaire, le défi consiste à anticiper ce qui est susceptible d’intéresser le voyageur. Voici quelques aspects importants à prendre en compte avant de concevoir du contenu «mobile»:

  • savoir où se situe le voyageur par rapport à l’ensemble de son processus de voyage, idéalement son itinéraire, afin d’être en mesure de lui proposer des options pertinentes compatibles au bon moment;
  • s’appuyer sur une base de données de la clientèle de façon à personnaliser efficacement l’information que l’on souhaite acheminer;
  • considérer l’utilisation des médias sociaux tels que TripAdvisor afin d’améliorer la visibilité et de profiter de ce type d’application qui, dans un contexte de communication instantanée, sera très populaire auprès de cette clientèle (lire aussi: Quelle est votre stratégie pour les médias sociaux?);
  • créer des applications ou concevoir des pages Web bien adaptées aux appareils mobiles. Si la navigation est ardue, ou le temps de téléchargement, trop long, les voyageurs ne l’utiliseront pas. Le design doit être optimisé spécifiquement pour cette clientèle (voir image);
  • débuter modestement, puisque ce sont les applications les plus simples qui sont les plus susceptibles d’être jugées utiles et d’avoir du succès.

Occasions à saisir

D’un point de vue marketing, les revenus générés par la publicité sur les cellulaires représentent à peine 0,4% mais, selon le groupe Samson Bélair/Deloitte & Touche, ils exploseront au cours des prochains mois. De plus, on s’attend à ce que les ventes de téléphones intelligents poursuivent leur croissance malgré la conjoncture économique, puisque ces appareils sont davantage perçus comme des ordinateurs abordables que comme des téléphones onéreux.

Selon Peeter Kivestu de Teradata, la technologie mobile est une occasion à saisir, notamment par sa capacité à combler certains vides tout au long de l’expérience de la clientèle. Celle-ci devient accessible à toute heure, particulièrement pendant les moments critiques, lorsqu’elle est en route vers (ou en revenant de) l’aéroport ou à d’autres moments opportuns à destination, par exemple durant les temps d’attente.

C’est par l’engagement d’un véritable dialogue interactif que le consommateur peut bénéficier en tout temps d’informations hautement pertinentes et personnalisées et du même coup développer un sentiment de loyauté. La présentation d’options bien ciblées et jugées attrayantes par le client peut constituer un vecteur intéressant de revenus additionnels pour les entreprises.

Source: www.veilletourisme.ca/

septembre 28

Le meilleur moyen de reconnaître un ado, mis à part l’acné, c’est le téléphone portable en permanence collé à l’oreille. C’est à partir de ce postulat que Coca Cola Great Britain a mis en place Gimme Credit, une campagne mobile qui offre aux teenagers UK 50 pence de crédit par jour (environ 1$) sur tous les opérateurs du pays.

gimme-credit-150x150Pour récupérer ce crédit additionnel, il suffit d’acheter un pack de cannettes Dr. Pepper, Sprite ou Fanta sous lesquelles figure le code à 10 chiffres à recopier sur le site gimmecredit.co.uk. L’ado devra se créer un compte et indiquer son numéro de mobile pour sa première demande, il aura juste à envoyer son code à 10 chiffre par SMS au 85888 pour les suivantes. L’opération dure quelques mois (jusque fin novembre), les utilisateurs pouvant faire une demande par jour maximum.

Un très bon coup de Coca Cola, qui va non seulement augmenter ses ventes, mais aussi se constituer une bonne base de donnée d’adolescents à recontacter pour de futures campagnes mobiles.

A voir fin novembre si du temps de communication en plus comme carotte pour attirer les adolescents est une technique pertinente!

Source: www.mobi-mktg.com

juillet 24

La reconnaissance vocale va révolutionner le marketing mobile, c’est ce qui ressort d’une étude de GigaOM Pro et immr. Nous allons voir un changement extraordinaire dans le mobile, comment la parole va redevenir un élément essentiel dans des dispositifs innovateurs, Google est surement l’un des premiers à avoir lancé de nombreux services : Advances in speech recognition, speech-to-text et text-to-speech.

Sur Android pour les langues anglaises vous pouvez faire votre recherche en parlant à votre mobile, la technologie va redonner à la voix (formidable technologie humaine) sa place ! Cela rendra bien des baby-boomers heureux; plus de clavier, ou si peut… plus de menu interminable, plus de navigation fastidieuse….

6a00d8341c7e0553ef011572246820970b-200wiLe rapport montre qu’à ce jour, aucun OEM ou opérateur a pleinement capitalisé sur les technologies vocales pour permettre des applications fonctionnelles, faciles à utiliser, bien intégrées. Le marché du smartphone est très concurrentiel, la reconnaissance vocale pourrait être la prochaine technologie perturbatrice sur les appareils mobiles pour nous aider à différencier les constructeurs et opérateurs !

Du clavier QWERTY à l’écran tactile, qui a été une percée importante pour rendre l’interface plus intuitive et utilisable pour une plus grande partie de la population, la reconnaissance vocale apportera aussi sa pierre à l’édifice. Vlingo et SpinVox ont été parmi les premiers à permettre que la voix soit utilisée dans des services mobiles.

Apple aussi la bien compris et travaille avec Google dans ce sens, des applications devrait voir le jour très bientôt, Vocalia est aussi un bon exemple d’application avec la reconnaissance vocale

Et le Marketing Mobile : plusieurs usages possibles, l’un est pour l’information sur les produits et les services, fait à base de renseignements, les consommateurs recherchent des magasins, la disponibilité des produits et des informations, etc.

Dans les requêtes sur un site Web mobile, elles sont généralement dans un format XML ce qui permet de faire usage de ces données, par exemple, en posant des questions à l’interface. La voix pourrait être donc développée davantage dans des interfaces conviviales qui leur permettent non seulement de répondre à une question, mais de fournir cette information en utilisant la synthèse de parole.

Dans la mesure où vous pouvez personnaliser l’information fondée sur la connaissance d’un individu ou d’une personne habituelle, pour les annonceurs les résultats sont susceptibles d’être supérieur : imaginer que la voix qui vous réponde dans les différentes campagnes marketing soit une voix familière ( je prend l’exemple des personnes qui font les pub à la radio reconnu par des  millions de personnes)

D’autres technologies vont permettre de détecter le bruit ambiant pour déterminer l’emplacement d’un individu, les annonces et les offres peuvent être de plus en plus localisées avec plus de précision en fonction du bruit, bref l’imagination humaine est sans fin….. l’une des populations qui devrait aimer cela : les Senior bien souvent delaisser sur mobile.

Source: servicesmobiles.fr et mobilemarketer.com

juin 27

2009 : l’année de la confirmation du Mobile Tourisme
Le secteur du Tourisme : pionner des applications mobiles

Le Mobile Tourisme constitue la possibilité en temps réel de recevoir et d’accéder à de l’information et des services touristiques grâce à un système de communication sans fil, basé sur les téléphones mobiles.

En ce début 2009, les voyageurs accèdent à des d’informations pratiques depuis leur téléphone portable mais aussi à des services à valeur ajoutée sur les événements et la culture locale et ce dans des contextes multi-langues. De plus, les technologies sans fil, Internet et de géo-localisation offrent aujourd’hui aux acteurs du tourisme l’environnement idéal pour le développement d’offres de services telles que les la mise à disposition d’information en temps réel, les réservations, les locations et les paiements en ligne.

Les solutions mobiles appliquées à l’Office de Tourisme :

L’arrivée d’Internet au cœur des activités des Offices de Tourisme a constitué il y a quelques années un bouleversement en terme de communication et de commercialisation de l‘offre d‘hébergement et de loisirs ainsi que la diffusion de l‘information locale. La prochaine mutation des Offices de Tourisme va intégrer les technologies mobiles que sont le code barre 2D et le Bluetooth.

Ainsi, au sein d’un Office de Tourisme, il est aujourd’hui possible de télécharger via une borne Bluetooth le plan d’une ville, les horaires de visite des monuments, le guide des animations et programmes des festivités. Hors des horaires d’ouverture de l’Office, il est possible depuis l’extérieur de continuer à communiquer avec la borne pour connaître les disponibilités des hôtels ou les programmes nocturnes de la ville. L’intégration du code barres 2D sur les documents de l’office va aussi permettre de rendre interactif tous les supports de communication tels que les affiches ou programmes culturels.

La technologie : Les codes barres 2D

Le téléphone mobile s’est enrichi dernièrement d’une application interactive supplémentaire : le « Code Barre 2D».

Les codes barres 2D sont des matrices de pixels qui contiennent des informations numériques exploitables par un téléphone mobile. Ce code bidimensionnel permet de créer sans saisie d’url une liaison avec un site Internet conçu pour les téléphones mobiles. Equipé d’un logiciel de lecture gratuit, l’appareil photo du portable peut reconnaître le code barre 2D et connecter le mobile à un site web adapté. En un « simple clic » : visite du site web de l’entreprise, commande des catalogues, présentations des produits ou demandes de réservation mais aussi la participation à des jeux concours, etc.

L’avantage de ces codes barres est qu’ils peuvent s’imprimer, se projeter, se coller, s’afficher et qu’ils ne possèdent pas de contrainte de taille (minimum 2 cm x 2 cm jusqu’à plusieurs mètres). Non seulement économique et écologique (plus de papier, plus de coût d’impression) ce système permet en temps réel de mettre à disposition des touristes une information précise, actualisée et interactive.

* Une vidéo qui démontre très bien les possibilités du TAG.

Ces solutions technologiques sont des solutions universelles : affranchies des contraintes, elles permettent une utilisation internationale car elles sont construites sur les standards du marché (Datamatrix, QR code).

Source : agence-marketing-mobile.fr