Marketing-mobile.ca
Marketing-mobile.ca

Archive pour la catégorie « Ecologie »

janvier 11

Ceci n’est pas une arnaque: Nokia a demandé à la designer d’origine chinoise Daizi Zheng de concevoir un prototype de cellulaire écologique capable de transformer le sucre des boissons gazeuses en source d’énergie pour le recharger.

«Le concept est d’utiliser une batterie bio pour remplacer la batterie traditionnelle afin de favoriser un environnement sans pollution. (…) les batteries de cellulaire sont dispendieuses, leur fabrication exige un grand nombre de ressources et les jeter à la poubelle engendre un sérieux problème environnemental», explique la conceptrice du prototype de l’entreprise finlandaise Nokia.

Le prototype de Mme Zheng est doté de plusieurs piles à combustible produisant de l’énergie à partir glucose intégré aux boissons très populaires sur le continent américain.

D’abord, des enzymes spécifiques décomposent la boisson pour extraire les atomes d’hydrogène. En suivant un parcours préétabli, les électrons des atomes d’hydrogène génèrent l’électricité dont l’appareil tirera profit. La batterie expérimentale serait écologique puisqu’elle ne rejette que de l’eau et de l’oxygène.

Grâce à une seule dose de soda, le téléphone fonctionnerait de 3 à 4 fois plus longtemps qu’une batterie au lithium à pleine recharge, d’après Mme Zheng. Cette dernière poursuit en affirmant que «la batterie pourrait être complètement biodégradable».

Récemment, Nokia s’est fait décerner la première place du palmarès des entreprises écoresponsables par Greepeace.

La seule chose qui reste à déterminer est à quel point le cycle de production complet des boissons gazeuses (plastique, distribution, etc.) a réellement un impact moindre que celui des batteries, qui intègrent de moins en moins de composants toxiques, sur l’environnement.

Plusieurs autres entreprises ont déjà exploré le potentiel d’utilisation d’autres sources d’énergie écologiques. À la fin du mois d’octobre, Toshiba avait lancé Dynario, un chargeur externe de batteries de cellulaire carburant au méthanol. Aussi, Sony avait développé une technologie capable de produire de l’énergie à partir de jus, et même à l’extrême avec du sang (humain) ou de la sueur.

Source: Branchez-vous

septembre 30

inso-design-telephone-mais

Maïs, blé, patate douce et huile de ricin pour la coque, papier recyclé et encre à base de soja pour l’emballage : c’est le plus « écolo » des derniers-nés de Samsung. Ce tout premier « portable en maïs » a pour petit nom Reclaim SPH-M560. Il a été lancé le 16 août dernier aux Etats-Unis seulement pour l’instant, par l’opérateur Sprint. Et comme il se doit, il est tout vert. Un vert éclatant baptisé « Vert Planète ». Ou d’un beau « Bleu Océan » pour les allergiques à la chlorophylle.

Quoi qu’il en soit de sa physionomie, sachez qu’il est fait à 80% de matériaux recyclés, et que son plastique biologique se dégrade bien plus facilement que le plastique issu du pétrole. Pas de mauvaise chimie du genre phtalates (cette sorte d’acide organique) ou PVC (polychlorure de vinyle pour les connaisseurs). Son chargeur, doté d’un signal sonore de « fin de charge », pomperait douze fois moins d’énergie qu’un chargeur classique. Selon le constructeur, qui ne recule devant rien pour valoriser sa posture verte, l’appareil économiserait même du papier et de l’encre, puisque son manuel d’instructions n’est présenté qu’en ligne. Cerise sur le gâteau, Sprint, qui le distribue outre-Atlantique, reverse à un organisme de préservation de la nature, « Nature Conservancy », 2 des 49,99 dollars que ses clients déboursent aux Etats-Unis pour l’acquérir.

Outre un « Guide Vert » permettant à chacun de composer les repas les plus écologiquement corrects, ce mobile 3G de Samsung au clavier coulissant intègre une double caméra, un appareil photo de deux megapixels et un navigateur GPS. Bref, sa « techno » tient également la route…

Reste que, sur la Toile, des esprits chagrins s’indignent de ce « go-green-intégral-outil-de-marketing » ou y vont de leur touche d’humour. Quelques commentaires parmi d’autres : « Il est paradoxal, pour un produit qui se veut écolo, d’être jetable mais pas à 100% dégradable » ; « Ce maïs est-il garanti sans OGM ? », « Pète-t-il après une heure en plein soleil ou chauffé par les ondes, pour finir en pop-corn ? Ce serait dommage ! » ou encore : « Et si on le lèche, ça a le goût du pop-corn ? »…

Pour en savoir plus, trois articles :
- Le portable en maïs de Samsung (Le Monde.fr)
- Avec Reclaim, Samsung poursuit son offensive dans les mobiles écolos (businessmobile.fr)
- Samsung affirme sa stratégie écolo avec le portable en maïs… (latribunedestrasbourg.com)

Source: Culture mobile

mai 24

parlez-enLes Bretons volontaires recevront des messages mail et SMS les invitant à réduire leur consommation à certaines heures.

Les volontaires souhaitant participer à l’opération peuvent s’inscrire sur : www.ouest-ecowatt.com. Le but de l’expérience est d’inviter ponctuellement les Bretons à réduire leur consommation, en différent par exemple de quelques heures le lancement des machines à laver. Une gestion fine des usages pourrait ainsi faire baisser de 2 à 3% la consommation aux heures de pointes si 10% des foyers bretons appliquent les réductions demandées.

Source et suite ici