Marketing-mobile.ca
Marketing-mobile.ca

Archive pour la catégorie « Bluetooth »

janvier 25

La compagnie Nike a tout récemment lancé un nouvel outil technologique fort révolutionnaire qui mélange activité physique et mobilité. En effet, le NIKE+ FUELBAND est un bracelet intelligent qui mesure vos dépenses énergétiques quotidiennes et les transforme en «NikeFuel». Grâce à la technologie de l’accélérométrie, l’appareil analyse l’intensité des mouvements, les calories brûlées, la durée des activités, etc. Tout est pris en compte dans le calcul du bracelet.

Plus pratique que jamais, ce dernier peut être jumelé à votre téléphone intelligent grâce à une connexion Bluetooth et toutes les données seront comptabilisées par l’application mobile de Nike. En plus de voir en détail ses résultats et les données archivées, l’utilisateur peut se fixer des objectifs et suivre l’évolution de ses activités en temps réel grâce à une bande de couleurs qui se dégrade du vert au rouge. Ainsi, plus vous bougez et que vous atteignez vos objectifs, plus vous vous situez dans la zone verte, vice et versa.

Il est à noter que le bracelet comprend aussi une clé USB qui permet de transférer ses données dans un ordinateur.

Pour l’entreprise, cette innovation permettra de rivaliser son compétiteur Adidas et sa puce MiCoach SPEED CELL lancée en 2011. En vente à un prix très respectable de 149$ US, le NIKE+ FUELBAND saura assurément intéresser les plus grands sportifs et les «geeks» qui font plus que bouger le bout de leurs doigts.

novembre 23

Les cellulaires ont beau être interdits au volant, ils pourraient néanmoins servir à décongestionner le trafic. Du moins, un projet pilote mené à Calgary utilise les mobiles des automobilistes pour évaluer le temps perdu dans la congestion. Et ainsi les inciter à emprunter des routes moins achalandées.

L’idée est simple : la métropole albertaine a disposé une douzaine de bornes informatiques le long de sa principale autoroute, Deerfoot Trail. Grâce à la technologie Bluetooth, le dispositif enregistre la signature des téléphones à bord des véhicules et peut ainsi évaluer la vitesse de la circulation en calculant le temps pris pour parcourir la distance entre deux points. L’information est ensuite transmise sur la douzaine de panneaux indicateurs en service le long de l’autoroute pour le bénéfice des autres utilisateurs de la route.

«C’est la première fois qu’on peut donner de l’information en temps réel aux automobilistes», dit Stephen Tauro, porte-parole de la division des transports de Calgary. La Ville dispose bien d’un centre de gestion du trafic avec 65 caméras réparties sur l’ensemble de son réseau routier, mais celui-ci pouvait simplement avertir les automobilistes qu’un accident venait de survenir. Mais pour évaluer l’impact du bouchon causé, une boule de cristal demeurait le meilleur outil. Jusqu’à ce projet-pilote.

Système mis à l’épreuve

Heureux hasard – les Calgariens ne seraient probablement pas d’accord -, le système a été mis à rude épreuve alors que la métropole albertaine a été frappée par sa première tempête de neige de l’année la semaine dernière et que la circulation a été passablement perturbée. «Ce n’était vraiment pas prévu, mais disons que c’est un heureux hasard», dit M. Tauro. Sur certains segments de l’autoroute où la circulation était particulièrement pénible, les automobilistes pouvaient ainsi prendre un tracé alternatif afin d’éviter les bouchons.

La technologie pourrait être facilement importée à Québec, estime Mathieu Villeneuve, cofondateur de l’agence Piranha, qui se spécialise dans la communication et le marketing mobile. «Le mobile est un nouveau canal de communication en temps réel avec le citoyen. L’avantage de la mobilité, c’est qu’on traîne tout le temps notre cellulaire avec nous, ce qui n’est pas vrai pour l’ordinateur», illustre-t-il.

Si la technologie a surtout été utilisée jusqu’à présent pour faire de la publicité, elle pourrait très bien servir à faciliter la vie aux citoyens. «C’est un canal de plus pour faciliter la vie, en leur disant par exemple qu’ils peuvent réajuster leur trajet. Ils n’ont pas besoin d’aller chercher l’information, c’est la Ville qui l’envoie. C’est rendre service aux citoyens et désengorger les routes à la fois», expose M. Villeneuve.

Mais voilà, comme les téléphones permettent d’évaluer la vitesse des voitures, la police pourrait-elle s’en servir pour distribuer des contraventions? Certains gouvernements y ont pensé, reconnaît l’agence Piranha. En Finlande, un projet-pilote a fait face à de vives critiques : les citoyens craignaient une intrusion dans leur vie privée. Et il reste un problème – de taille – à régler avant de remettre ainsi des contraventions : s’assurer que le téléphone appartient au conducteur et non pas à un passager.

Source: Le Soleil

juin 29

La Ville de Québec innove en proposant aux citoyens de recevoir de l’information sur les opérations radars sur leurs téléphones portables.

Réalisée par la division mobile de l’agence Piranha, cette campagne invite les citoyens à envoyer le mot RALENTIR au 23 333 pour s’abonner aux alertes radars de la Ville de Québec. Lorsque l’utilisateur est inscrit, il recevra chaque semaine par textos l’information sur les opérations radars qui seront réalisées par la Ville de Québec.

« Cette campagne a été mise en place afin de réduire la vitesse dans les quartiers résidentiels, a expliqué Mme Marie-Christine Magnan, porte-parole de la Ville de Québec. Nous avons choisi d’annoncer les opérations radars au moyen de textos pour responsabiliser les automobilistes par rapport à leur vitesse. Il s’agit d’une campagne innovatrice qui, nous pensons, devrait attirer beaucoup, particulièrement les jeunes.

Pour inciter les gens à s’inscrire aux alertes, la Ville de Québec diffuse sur plusieurs stations un message radio. Dans un univers sonore futuriste, on y simule une voiture avertissant le conducteur à l’approche d’une opération radar. Le message se termine par « pour t’inciter à lever le pied texte le mot ralentir au 23 333 ».

Cette campagne est la seconde initiative mobile de la Ville de Québec. Celle-ci avait utilisé la technologie Bluetooth de Piranha pour inviter les passants aux différents spectacles lors de la St-Jean Baptiste.

Message radio pour la campagne RALENTIR!

mars 30

6a00d8341c7e0553ef0133ec543faf970b-250wi1LinkedIn,
 le
 plus
 vaste
 réseau
 professionnel
 au
 monde
 avec
 plus
 de
 60
 millions
 de
 membres repartis
 dans
 200 
pays étoffe son offre mobile : 
Cette 
application
 vient
 compléter 
l’offre
 mobile
 LinkedIn
 pour
 iPhone
 et
 Palm
 Pre.


 L’application
 LinkedIn
 est
 parfaitement
 compatible
 avec
 les
 programmes
 d’e‐mail,
 d’agenda
 et
 de
 contacts
 installés
 d’origine
sur
 BlackBerry.

http://www.linkedin.com/blackberry

Ses 
fonctionnalités 
incluent
:

- Profils,
 pour
 préparer
 une 
réunion
 en 
accédant 
rapidement 
aux
 profils
 des
 participants
 sur
 LinkedIn

- Messages,
pour
 gérer
 ses 
mails 
sur 
LinkedIn,
même
 en
 déplacement

- Mises 
à 
jour,
 pour
suivre
 les
 conversations 
de
 vos 
contacts 
professionnels

- Relations,
 pour
 développer
 son 
réseau
 de 
contacts 
sans 
avoir
 accès
 à
 son
 ordinateur

- Invitations,
pour
 construire
 son 
réseau 
professionnel
 même 
en
 mobilité

- Reprendre 
contact,
 pour 
recevoir
 en
 proactif
 des
 suggestions
 de 
contacts
 professionnels
 qu’il
 pourrait 
être
 intéressant
 d’ajouter 
à
 votre 
réseau.

février 03

Le 21 avril dernier, le groupe d’intérêt chargé de l’élaboration des normes Bluetooth (le Bluetooth Special Interest Group) à officialisé la norme Bluetooth 3.0. Cette dernière devait permettre de multiplier les débits par 10 par rapport à la norme Bluetooth actuelle (2.1) sans augmenter la consommation d’énergie. Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour les agences marketing mobile offrant le Bluetooth marketing.

Même si cinq jours après cette annonce, Broadcom à annoncé l’approvisionnement des puces estampées 3.0 à destination de l’iPod touch, il aura fallu attendre près d’un an pour voir arriver la première annonce d’un téléphone mobile embarquant un circuit Bluetooth compatible.

C’est finalement Samsung qui tirera le premier avec son futur GT-S8500. Ce Smartphone tactile doté d’un écran OLED de 3.1 pouces sera bel et bien compatible avec la dernière norme Bluetooth.

Pour autant, il ne faudra pas se réjouir trop vite en pensant pouvoir enfin profiter de vitesses de transfert élevées avec ce fameux terminal. En effet, le nouveau protocole de la norme Bluetooth 3.0 permet d’initier une connexion de type Wi-Fi à la demande pour pousser les débits. Malheureusement, pour l’heure, les spécifications de ce nouveau mobile mystère laissent entendre que cette fonctionnalité ne sera pas de mise. En effet, les informations publiées par Samsung indiquent que l’appareil n’intégrera pas cette technologie. Le groupe d’intérêt qui gère la norme Bluetooth indique que ce mobile sera compatible avec le noyau 3.0, mais qu’effectivement, il fera l’impasse sur les transferts à haut débit.

janvier 28

décembre 21

Après le Bluetooth 3.0, qui fait appel au WiFi pour assurer le transfert de fichiers volumineux, la prochaine évolution de cette norme radio destinée à des échanges à courte portée misera sur l’économie d’énergie, a annoncé en fin de semaine dernière le Bluetooth Special Interest Group. Le Bluetooth 4.0, dont les premières spécifications viennent d’être approuvées, intègrera un mode baptisé Bluetooth Loew Energy, à la consommation réduite, qui devrait ouvrir au Bluetooth la voie vers de nouveaux usages et de nouvelles gammes d’appareil.

Au sein de ce mode, deux profils seront proposés. Le premier, de type dual mode, fonctionnera comme le Bluetooth que l’on connait aujourd’hui, avec des échanges bidirectionnels entre un téléphone par exemple et une oreillette. Le second sera de type single mode, employé pour des communications à sens unique, entre un capteur et un ordinateur par exemple. Il pourrait donc être employé pour assurer la liaison entre un podomètre et un baladeur, ou entre les roues et l’ordinateur de bord d’une voiture.

Dans sa version low energy, le Bluetooth 4.0 devrait permettre d’assurer des transferts de l’ordre de 1 Mbps, avec des paquets d’une taille comprise entre 8 et 27 octets. Toujours axé sur la bande des 2,4 GHz, il reposera sur le principe de l’étalement de spectre par saut de fréquence et garantira, selon le Bluetooth SIG, une latence de l’ordre de 3 millisecondes. Au sein du réseau personnel, les adresses seront encodées sur 32 bits, de façon à autoriser la connexion simultanée d’un grand nombre d’appareils.

Cette nouvelle spécification, qui tire notamment parti des travaux de Nokia autour de sa technologie Wibree, devrait pouvoir être implémentée au sein des circuits Bluetooth actuels, laisse entendre le consortium en charge de son développement. Les premiers produits compatibles devraient voir le jour aux alentours de l’été 2010.

Source: mobinaute.com

décembre 07

C’est une révolution qui s’amorce dans les 5 prochaines années un peu partout dans le monde… Ce phénomène s’amorce en France mais les Etats Unis sont en avance (32% des Américains, 97,3 millions des 304 millions, ont utilisé un téléphone mobile ou un smartphone pour accéder à Internet) avec un peu plus de 108 sites de M-commerce et/ou applications (112 marques possèdent 153 sites mobiles), les ventes pour cette année devraient être de 750 millions de dollars selon ABI Research, les sites ne sont pas utilisé pour flâner ou comparer les prix mais bien pour acheter, EBay par exemple, a rapporté la modique somme de 380 millions en chiffre d’affaire grâce à son application iPhone et du m-site de commerce électronique pour les neuf premiers mois de 2009.

Les visiteurs sont de plus en plus nombreux selon Nielsen le même Ebay a reçu 5,4 millions de visiteurs uniques en Août, Amazon a reçu prés de 3,5 millions de visiteurs, Gamespot environ 2.5 millions, Fandango prés de 2.4 millions et Netflix un peu plus de 2.2 millions, voir la liste ci-dessous.

6a00d8341c7e0553ef0128761fb2c2970c-800wi

Dans une interview sur France Infos Loic Lemeur a cité un nouveau phénomène les  » Food Cart » qui peuvent être assimilées à du m-commerce (de nombreuses fonctionnalités sont à mettre en place sur mobile), l’idée est pour des magasins ambulants (via une camionnette) de diffuser une information via twitter pour donner le lieu où sera fabriqué un plat spécifique : pizza, crème brulé, japonais……Comme le compte twitter est suivi par 5/6000 personnes (communauté) c’est un succès ! Ce phénomène tant à montrer certes le temps réel de l’information mais aussi le formidable potentiel d’outil de localisation pour un besoin comme Manger !

Le M-commerce est susceptible de suivre l’histoire de la croissance exponentielle déjà vécue par l’essor du commerce électronique. Les détaillants en ligne qui ont déjà investi dans le canal mobile tiennent à profiter au maximum de leur présence via le  marketing mobile pour les utilisateurs précoces et les taux de croissance exponentielles vont bientôt suivre !

Le choix d’être sur une application ou sur une web apps est à étudier en fonction de paramètres divers comme la notoriété, le budget souhaité, la cible, le marché mobile….. Les prix sont variables et vont de solution ASP à une solution sur-mesure bien étoffée ! Mais au-dela de la conception, il y a d’autre coût comme le plan media pour faire connaitre le site, les actions en marketing mobile…. C’est aussi une chaîne unique qui nécessite une réflexion différente dans le merchandising. Différentes stratégies peuvent être mises en place en fonction des objectifs : ventes, animations de communauté, jeux, suivis de commandes….. Le mobile est l’outil qui va permettre une véritable intéractivité en temps réel avec ses clients. 77% des chaînes de magasins voient le commerce mobile comme un moyen de relier le monde en ligne avec les magasins physiques.

Plus qu’une expérience !

Sephora us mobile Sephora USA (m.sephora.com) a lancé un site mobile spécialement conçu pour servir comme un outil multi-canal en utilisant la technologie MobileVoice de Bazaarvoice qui permet d’avoir une interaction avec leurs clients en temps réel pour lire des commentaires de client sur les produits du magasin qui font l’objet d’une mise en avant sur le site mobile (voir l’image ci-contre) La marque a  constaté que le site mobile est le moteur des ventes dans les magasins et va investir encore davantage dans des technologies mobiles.

1-800-Flowers.com a eu plusieurs expériences intéressantes : Il a adressé des messages de texte spéciaux avec 20% pour un code promo à ses membres opt-in. les campagnes presse, télévision qui comportaient les mentions du site mobile. Il a également dirigé une bannière publicitaire sur sa page d’accueil pour que les consommateurs soient dirigés vers l’Apple Store, où les acheteurs peuvent télécharger son application.nous avons obtenu un taux de 42% de transformation des promotions texto, 173% de croissance en visite sur le mobile  et une augmentation de 46% de téléchargements de l’application sur la semaine de présence de la bannière ! Pour l’année 2009 à ce jour, 1-800-Flowers.com fait état de 200% augmentation sur un an en ventes sur le mobile !

Source: Servicesmobile.fr et Internetretailer.com

octobre 08

billeterie-mobile1 Notre partenaire Bluetouch Communication a  monté l’opération Billetterie Mobile Bluetooth pour la Foire de Marseille.

Un dispositif Bluetooth a pris place dans les centres commerciaux de la région avant le début de la foire : Aubagne, la Seyne sur Mer et Avignon le Pontet.

Près de 3000 milles personnes ont téléchargés l’Offre Spéciale Foire sur leur téléphone mobile.

L’offre enregistrée est présentée en caisse pour bénéficier d’une place offerte pour une place achetée!

Pour plus d’information, visiter le blogue de nos partenaires : http://marketingbluetooth.blogspot.com/


septembre 15

Normalement, c’est aux alentours de l’été de 2010 que nous devrions voir apparaître les premiers appareils munis de l’application Bluetooth 3.0.

Cette version de Bluetooth sera beaucoup plus rapide que la version 2.1. La vitesse de transfert de fichier entre 2 appareils pour la version 3.0 pourra atteindre 24 mbps contrairement à 0.7 à 2.1 mbps pour la version 2.1.

Cette augmentation considérable de la vitesse assurera une grande économie de batterie pour les appareils utilisant la fonction Bluetooth 3.0. De plus, cette version assurera une plus grande stabilité dans le transfert de données ainsi qu’une plus grande sécurité puisque l’encryptage sera exclusivement qu’en 128 bits.

Cette grande capacité de transferts de données permettra  de nouvelles applications aux usagers. Il leur sera possible, par exemple, de télécharger directement des vidéos stockés dans leur caméra dans leur téléviseur ou encore sur leur ordinateur. Il sera possible aussi de transférer des bibliothèques complètes de musique entre un ordinateur et un téléphone, ou encore sur un lecteur audio.

Personnellement, je crois que ce sera l’apogé de la technologie Bluetooth. Actuellement, bien qu’elle soie présente dans la majorité des téléphones sous la version 2.1, elle  ne permet pas le transfert rapide de fichiers lourds. Nous avons encore à utiliser le fameux fil USB afin de transférer des fichiers trop lourd à cause du fait que la version actuelle de Bluetooth est trop lente et trop énergivore pour pouvoir synchroniser son IPOD par exemple avec Itunes…

Bientôt, nous pourrons laisser de côté le fil USB et sincèrement, ce n’est pas moi qui va s’en plaindre!

source: www.bluetooth.com